22 janvier 2019

Biarritz

Festival

FIPADOC 2019 – Prix Erasmus+ de la Jeune Création

20190122 - Biarritz

Le « Prix Erasmus+ de la Jeune Création» a été remis au film "La Bestia - Train of the Unknows" du réalisateur allemand Manuel Inacker.

Le FIPADOC est un festival international de films documentaires. Il succède au FIPA et s’inscrit dans le circuit des grands festivals documentaires européens.
Outre sa sélection officielle que le grand public peut découvrir, le FIPADOC propose des journées professionnelles.

Cette année encore, dans le cadre de la sélection de la Jeune création, le prix Erasmus+ a récompensé un film européen.

Le lauréat du prix Erasmus+ est : La Bestia – Train of the Unknows, réalisé par Manuel Inacker (Allemagne).

Le Jury était composé de 3 professionnels :

  • Erwan Desplanques, journaliste et auteur (France) : diplômé de l’École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille, il a travaillé quinze ans à Télérama comme critique de documentaires et reporter. Depuis 2017, il est installé dans le sud des Landes où il mène des actions pédagogiques, d’éducation à l’image et aux médias (association Troisième Session). Journaliste indépendant, il collabore aux pages Culture du journal Sud-Ouest. Il est par ailleurs l’auteur de deux romans et d’un recueil de nouvelles, tous parus aux éditions de L’Olivier.

  • Sebastian Mayr, réalisateur (Autriche) : après avoir étudié la communication, il entame une carrière d’assistant de production. Après une année à Malaga avec le programme Erasmus, il travaille à Munich comme scénariste / script de longs-métrages. En 2009, il repart à Vienne pour étudier la réalisation avec Michael Haneke. La ville de Salzburg lui décerne un prix honoraire pour son travail de réalisateur (2013). Depuis 2016, il est en master à la Filmakademie de Vienne. Ses derniers courts-métrages ont été sélectionnés dans de nombreux festivals internationaux.
  • Martine Vidalenc, productrice (France) : elle débute sa carrière en 1995 auprès de Chantal Akerman, Fernando Solanas et Bertrand van Effenterre qu’elle accompagne pendant plusieurs années. Elle évolue ensuite dans différentes sociétés de production cinématographiques et audiovisuelles, pour se diriger progressivement vers la production de ses propres films, en Île-de-France tout d’abord, puis en Nouvelle-Aquitaine où elle crée en 2010 la maison Marmitafilms, lieu d’émergences artistiques et singulières.

La sélection était composée de productions d’écoles françaises (9 films), allemandes (6 films) et européennes/internationales (11 films).

Toutes les informations sont disponibles sur le site du FIPADOC et des témoignages sur la chaîne Youtube de l’agence Erasmus+ France 

 

Autres évènements