Share on FacebookTweet about this on Twitter

Les ambassadeurs

Devenir européen

Thomas, Membre de l'association ESN

Suède - Etude

J’ai 25 ans, fraichement diplômé d’un Master 2 en Communication. Je suis actuellement à la recherche d’un Service Volontaire Européen. J’aime l’Europe, les voyages, et je n’hésite pas à partir dès que j’ai un peu de temps et d’argent de côté.

J’ai 25 ans, fraichement diplômé d’un Master 2 en Communication. Je suis actuellement à la recherche d’un Service Volontaire Européen. J’aime l’Europe, les voyages, et je n’hésite pas à partir dès que j’ai un peu de temps et d’argent de côté.

Je suis parti en Erasmus pendant l’année 2010/2011 à Växjö, en Suède. J’y suis resté 2 semestres.

« J’ai même eu la chance d’assister à mon premier mariage Erasmus aux Pays-Bas ! »

J’y ai rencontré de nouvelles personnes provenant d’un peu partout en Europe et dans le monde. J’ai découvert un nouveau pays, une nouvelle culture. J’ai voyagé, appris de nouvelles langues. Je me suis ouvert et épanoui.
Pour les études, c’était un peu difficile les premières semaines mais une fois que le déclic s’est fait, c’était beaucoup plus simple.

J’ai gardé le contact avec environ 20/30 personnes. On s’écrit régulièrement, on se parle sur Skype, on s’appelle, on s’envoie des lettres et on se rend régulièrement visite les uns les autres (plusieurs fois par an). Rien n’a vraiment changé en 4 ans et on espère que cela va durer. J’ai même eu la chance d’assister à mon premier mariage Erasmus aux Pays-Bas !

M’engager avec l’association ESN, c’est une façon pour moi de rendre ce que l’on m’a donné lors de mon année à l’étranger. C’est très difficile de débarquer dans un pays que l’on ne connait pas pour y étudier. C’est normal de faire part de notre expérience et de nos conseils à ces étudiants. C’est aussi l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes, de garder un niveau correct en langues étrangères et d’être au quotidien avec des bénévoles qui ont vécu la même chose que moi.

« L’esprit ESN : c’est l’ouverture aux autres, la curiosité, l’envie d’apprendre, de partager »

La vie ESN, il faut la vivre pour la comprendre… On a tous vécu la même expérience, mais dans des pays complètement différents et à des années différentes. Il y a un lien très fort qui nous unit tous et que l’on essaie de maintenir au maximum. C’est toujours plus facile d’échanger et de partager nos expériences avec des personnes qui ont vécu la même chose. L’esprit ESN c’est l’ouverture aux autres, la curiosité, l’envie d’apprendre, de partager et de s’impliquer dans des projets qui nous motivent vraiment !

Avec ESN, nous avons un projet qui s’appelle « Erasmus in Schools ».Nous intervenons dans les lycées de la région avec des professeurs et le représentant Erasmus+ du rectorat afin de parler de nos expériences, d’inciter les jeunes à partir. Nous faisons même intervenir des étudiants internationaux afin qu’ils parlent de leur expérience en France. A Strasbourg, nous collaborons aussi avec les Jeunes Européens : interventions communes, soirées mettant en avant la culture d’un pays, repas internationaux, etc. Nous intervenons également dans différents forums (langues, mobilité, études supérieures) afin de renseigner les étudiants et de les rassurer (ainsi que leurs parents !). Les retours sont très positifs, les questions nombreuses et les étudiants n’hésitent pas à rester avec nous à la fin pour échanger et demander conseil. J’aime bien la métaphore selon laquelle nous semons des petites graines dans la tête des étudiants, qui grandissent au fur et à mesure qu’ils se questionnent sur leur avenir et aboutissent au final à une mobilité.

La devise d’ESN pourrait être :« Once Erasmus, always Erasmus ». Selon moi c’est une façon de prolonger sa mobilité. Erasmus, ce n’est pas qu’une simple année dans sa vie, c’est beaucoup plus fort que ça. C’est une année dans une vie qui change toutes celles qui suivent, et ce n’est que le début !

Si je devais associer un mot à Erasmus, ce serait : « changement ».

 

 

Témoignages associés