Share on FacebookTweet about this on Twitter

Les ambassadeurs

Erasmus + permet d’ouvrir le lycée sur le monde

Nathalie, Enseignante, commerce international au Lycée Ozenne (Toulouse)

Europe - Internationalisation

Richesse, partage et plaisir sont les mots qui me viennent à l’esprit lorsque j'évoque ma période de mobilité Erasmus. Cette expérience a répondu à deux objectifs. Le premier était de bâtir un partenariat permettant des échanges pour nos propres étudiants. J’ai aussi profité de cette occasion pour donner des cours aux Pays-Bas.

Richesse, partage et plaisir sont les mots qui me viennent à l’esprit lorsque j’évoque ma période de mobilité Erasmus. Cette expérience a répondu à deux objectifs. Le premier était de bâtir un partenariat permettant des échanges pour nos propres étudiants. J’ai aussi profité de cette occasion pour donner des cours aux Pays-Bas. Au Lycée Ozenne en France, où j’enseigne le commerce international en anglais, je voulais que mes étudiants puissent acquérir davantage d’expérience de cette langue et baigner dans une autre culture. Je cherchais donc un partenaire anglophone proposant des cours dans le même domaine. Cette recherche m’a emmené à l’Université de sciences appliquées Saxion aux Pays-Bas.

« Je n’hésiterais pas à recommander Erasmus à d’autres établissements »

De retour en France, j’ai parlé à mes collègues d’autres sections du lycée et les ai motivés à s’engager dans Erasmus. A présent, quatre des sections de ce lycée ont des partenariats avec huit établissements aux Pays-Bas, au Portugal, en Espagne, en Turquie et en Allemagne. En cinq ans, 59 étudiants et 15 enseignants du lycée ont participé au programme de mobilité Erasmus qui est une inépuisable source d’enrichissement. Je n’hésiterais pas à le recommander a d’autres établissements !

Naturellement, il peut y avoir quelques hésitations au début, du fait du travail à fournir mais les résultats compensent largement l’engagement. Nous découvrons d’autres méthodes pédagogiques et d’autres cultures. Et cela booste notre manière d’enseigner. Cela casse la routine et fait progresser. Par-dessus tout, Erasmus est apprécié par ses propres étudiants. C’est véritablement leur enthousiasme et leurs témoignages qui m’ont motivée pour continuer à chercher des partenaires pour de nouveaux échanges.

« La possibilité de tisser des liens avec un établissement de Taïwan »

Erasmus + nous permet de nous ouvrir vers le monde : c’est donc pour nous la possibilité de tisser des liens avec un établissement de Taïwan, d’envisager des échanges d’étudiants et de professeurs : nous enseignons le Chinois en LV3 et attendions avec impatience cette ouverture d’Erasmus+ vers le monde !

Les porteurs de projets doivent être très scrupuleux dans la définition de leur stratégie internationale : elle les engage sur le long terme et ne devrait pas consister à mettre par écrit quelques idées de recherches de lieux de stage à l’étranger pour leurs étudiants. La Direction de l’établissement ou Université doit initier la définition et la rédaction de cette stratégie. Elle doit impulser l’esprit International et fédérer les équipes. Cela constitue l’aspect essentiel de la durabilité d’un projet international.

Nous avons commencé notre expérience Erasmus en 2008 avec notre partenaire pilote l’IES Joan Brossa de Barcelone. Nous sommes tellement heureux de cette riche et étroite collaboration depuis plus de 6 ans. C’est notre plus belle histoire Erasmus. Chaque année, nous échangeons 4 étudiants en mobilité d’études pour un semestre, en totale confiance. Et cette année, nous mettons initions un échange simultané de professeurs : ma collègue Erasmus Tatiana viendra en effet donner mes cours auprès de mes étudiants de Toulouse et réciproquement. C’est une preuve de grande confiance entre nous. Erasmus c’est avant tout une histoire humaine, de très belles rencontres, des partages, échanges d’expériences et interactions multiculturelles qui nous font tous grandir.

Témoignages associés