Share on FacebookTweet about this on Twitter

Les ambassadeurs

Grandir et devenir plus autonome

Corentin, Elève de lycée

Pologne - Stage

Je suis originaire de Bordeaux, je suis ensuite allé au collège Jean Monnet de Vertou avant de rejoindre les Apprentis d'Auteuil en 2012 en seconde professionnelle. J'ai fait mon premier stage à l'Ibis Style à Rezé. J'ai travaillé à l'entreprise Sodebo pour le Vendée Globe où j'étais serveur. J'ai aussi deux saisons à mon actif, aux Sables d'Olonnes, j'étais chef de rang.

Je suis originaire de Bordeaux, je suis ensuite allé au collège Jean Monnet de Vertou avant de rejoindre les Apprentis d’Auteuil en 2012 en seconde professionnelle. J’ai fait mon premier stage à l’Ibis Style à Rezé. J’ai travaillé à l’entreprise Sodebo pour le Vendée Globe où j’étais serveur. J’ai aussi deux saisons à mon actif, aux Sables d’Olonnes, j’étais chef de rang. Ma grand-mère tient un restaurant depuis 28 ans à Nantes, c’est elle qui m’a tout appris au niveau des métiers de la restauration.

En revenant de saison, je n’avais qu’une envie : repartir à l’étranger, seul. Plus tard, je voudrais travailler en hôtel de luxe. C’est ce qui m’a poussé à partir en Pologne. C’était une chance pour moi de partir. Ce sera un plus pour mon admission en BTS Gestion et Management car je veux devenir directeur d’hôtel. Je vais d’ailleurs garder contact avec la responsable des ressources humaines du Qubus où j’étais en stage. Une autre de mes motivations :  l’histoire du pays m’intéressait beaucoup.

« Erasmus m’a apporté beaucoup de maturité »

Erasmus m’a apporté beaucoup de maturité, cela m’a fait grandir. Partir seul, sans ses parents, c’est parfois dur ! Sur le plan professionnel, j’ai appris ce que c’est que le relationnel notamment entre le Directeur des Ressources Humaines et l’employé. Quand on part en groupe, c’est difficile de s’entendre avec tout le monde, il faut faire des efforts sinon ça ne marche pas. Cela m’a responsabilisé, par rapport au budget qu’on avait. La Pologne c’est totalement différent, au niveau de la gastronomie et du service, ils sont un peu en retard par rapport à la France. Cela me servira pour mon prochain stage à Malte puisque j’ai déjà un peu d’expérience.

Je reviens d’Erasmus avec des souvenirs forts. Je pense notamment à Auschwitz : quand on pense à quel point le monde a souffert pendant le XXème siècle et que, malgré cela, l’Europe a su se relever. C’est l’avancée humaine, je trouve ça beau. Cela m’a marqué, toutes ces images de l’atrocité des Hommes. Dans les camps de concentration, quand on voit qu’ils étaient vingt dans deux mètres carrés ! C’est tout un peuple qui a été détruit et qui a su se reconstruire. C’est ça aussi qui m’a fait mûrir… Dire je me plaignais et que je m’énervais pour un rien ! Ça fait réagir ! Quand je suis parti de France, j’étais un Corentin et quand je suis revenu j’étais un autre Corentin. J’étais un enfant quand je suis arrivé aux Apprentis d’Auteuil. Je repars en adulte grâce au lycée et à ce stage en Pologne !

Témoignages associés