Erasmus + création

Share on FacebookTweet about this on Twitter

« Carnet d’Europe » : le 1er roman graphique Erasmus +

Le 08 décembre 2016

Que devient la Génération Erasmus 10 ans après son expérience à l'étranger ? Comment l'Europe s'est-elle transformée pendant cette décennie ? A découvrir dans la BD en ligne de Jérémie Dres.

Jérémie Dres est dessinateur. Soucieux de connaître son histoire familiale, de comprendre sa culture, il s’est lancé depuis quelques années dans une enquête au long cours sur ses origines. Tout d’abord en se rendant sur les lieux où a vécu sa grand-mère, à Varsovie (dans sa première bande dessinée, « Nous n’irons pas à Auschwitz« ); puis sur les traces du mouvement rastafari, de New-York à Addis-Abeba (« Dispersés dans Babylone ») ; et à travers divers reportages dessinés publiés dans des magazines (XXI, Muze, etc.).

 

 

Carnet d’Europe, le 1er roman graphique Erasmus +

Jérémie Dres est aussi un ancien étudiant Erasmus. Parti à Rotterdam il y a dix ans pour y poursuivre ses études, il y a fait des rencontres marquantes, inoubliables.

Mais le temps et l’éloignement faisant leurs effets, les liens avec ses amis européens se sont distendus, les nouvelles se sont raréfiées.

Une décennie a passé depuis son séjour Erasmus. Tout a changé. L’Europe de 2016 n’est plus celle de 2006. Le « vieux continent » a fait face à des crises multiples, politiques et économiques. La société a évolué. Le projet européen est remis en cause. Un temps, on a même pensé que le programme Erasmus, symbole de l’Europe « unie dans la diversité », pouvait disparaître. Jérémie Dres s’interroge, s’inquiète. Voilà de la matière pour une nouvelle bande dessinée.

En quête d’explication, souhaitant comprendre les changements que nous vivons, il décide de retourner sur les lieux de son séjour Erasmus, à Rotterdam, pour y retrouver Marie. D’autres étapes suivront, constituant les différents chapitres du roman graphique. Budapest, Athènes, Barcelone, seront les décors des retrouvailles avec ses anciens amis Gaspar, Bence, Andras, Dimitra, Aimy, Jordi, Esperança. Eux aussi ont changé. Ils se racontent et, à travers leur récit, racontent l’Europe telle qu’ils la vivent.

Remonter dans le temps pour analyser, interroger : Jérémie Dres se fait de nouveau le reporter de sa propre vie et, ce faisant, celui de toute une génération. Car son périple européen raconte tout autant son histoire personnelle, celle de ses amis, que celle de tous les européens de son âge, désormais trentenaires. C’est cette nouvelle enquête qui forme ce « Carnet d’Europe », roman graphique qui aurait pu tout aussi bien s’intituler « une génération Erasmus, 10 après ».

Pourquoi le Carnet d’Europe sur le web

Le Carnet d’Europe de Jérémie Dres n’est pas seulement un roman graphique. C’est un roman graphique enrichi. En un clic, vous pouvez accéder à de l’information qui complète utilement le récit. Vous en saurez ainsi plus, aussi bien sur les aspects historiques, politiques, géographiques, des villes et pays visités par Jérémie pendant son voyage.

BD ENRICHIE

 

Divertissante, instructive, totalement dans l’air du temps européen, le Carnet d’Europe de Jérémie Dres dépeint avec justesse et nuance l’état d’esprit actuel d’une population qui  a découvert l’Europe grâce au programme Erasmus.

Cette histoire est à découvrir en ligne, gratuitement, sur le site Génération Erasmus +.

 

Carnet d'Europe